Faire son bilan de l’année

2022 se termine, et 2023 approche à grands pas, le moment est venu de réaliser un bilan annuel. C’est un exercice que j’apprécie faire car, comme pour beaucoup de personnes au taquet pour maintenir leurs bonnes résolutions, un élan de motivation et d’envie de changement s’allume en moi durant cette période de fin d’année. C’est donc le moment idéal pour faire une retrospective de l’année écoulée, voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, et ainsi me fixer de nouveaux objectifs.

L’autre raison qui me pousse à prendre le temps de faire ce bilan est que cela me permet de me remémorer les instants marquants de l’année. Ainsi je pourrai conserver une trace de mes souvenirs, et je sais que la moi du futur sera nostalgique en redécouvrant ses écrits.

Mais revenons à nos moutons, aujourd’hui, je te propose de découvrir ma méthode en 10 questions pour faire ton bilan de l’année.

10 questions à te poser pour faire le point sur l’année écoulée :

  1. Si je devais raconter mon année avec des mots-clefs, ça donnerait quoi ?
  2. Quels sont mes meilleurs souvenirs de l’année ?
  3. Quels sont mes pires souvenirs de l’année ?
  4. Quels ont été les points positifs ? (réussites, accomplissements, souhaits réalisés, etc)
  5. Quels ont été les point négatifs ? (échecs, obstacles, objectifs non atteints,etc)
  6. Quelles leçons ai-je apprises ?
  7. Qu’est-ce que je ne referai plus l’année prochaine ?
  8. Qu’est-ce que je referai plus souvent l’année prochaine ?
  9. Si je pouvais revivre cette année et la modifier, que ferais-je différemment ?
  10. D’après mes réponses, qu’est-ce que je décide pour l’année prochaine ?

Remarque :

Je te conseille vivement de noter ces questions et d’y répondre par écrit. C’est là tout l’intérêt des questions introspectives. Sinon tu auras déjà tout oublié d’ici quelques jours, et ce temps que tu auras pris à trouver les réponses dans ta tête n’aura pas servi à grand chose. En effet, le fait d’écrire favorise grandement la mémoire, mais aussi les prises de consciences, ainsi que l’engagement. C’est pourquoi je suis une fervente défenseuse du journaling !

Allez, trêve de tentative de conversion à l’écriture introspective, je te souhaite une belle retrospective 📽🔍🎞

Les commentaires sont clos.